Direction

ReynierC’est à Cuba, dans l’univers du Son, de la Trova, et du Danzon, que naît Reynier Silegas Ramirez, dans la légendaire ville de Santiago de Cuba, berceau du Son, le 20 novembre 1980. Très jeune, après des études de violon, il se consacre à l’expression vocale sacrée et profane, dans sa ville natale de l’Oriente cubain, où la tradition est très forte.

Son apprentissage commence avec la maestra Delvis Sanchez, à Santiago, et à partir de 16 ans (de1996 à 1999), il se forme auprès des meilleurs spécialistes de direction chorale à la ENA (Ecole Nationale des Arts) à La Havane.

En 1999, il revient à Santiago à l’âge de 18 ans, et assume la direction du Coro Madrigalista (premier chœur professionnel fondé à Cuba en 1950), celle du Coro Universitario del Pedagogico Frank Pais, et celle du Coro del Sindicato de Trabajadoresde Santiago. Au-delà de ces fonctions, il assure les classes de Direction Chorale de la EVA (Escuela Vocacional de Arte deSantiago).

Entre 2000 et 2002, il participe au projet “Le Manacuba”, composé de plusieurs musiciens français et cubains, dirigé par le compositeur parisien Luc Le Masne, et se présente sur diverses scènes comme La Cigale, le Festival de Jazz d’Orléans,…

A partir de 2003-2009, il participe aux tournées européennes de la Banda Municipal de Santiago de Cuba en tant que chanteur, et pour laquelle il dirige et forme les ateliers en France et en Italie (bandas, orchestres, écoles de musique, chœurs professionnels et amateurs) ; ce travail de fond étant réalisé depuis l’analyse de la partition, jusqu’à la présentation scénique avec la Banda de Santiago, en essayant toujours de s’approcher au maximum de la tradition musicale cubaine.

Il se présente ainsi sur les plus grandes scènes latin jazz ; le New Morning, le Cabaret Sauvage, le Festival Tempo Latino, le Midem à Cannes,…

Actuellement, installé à Toulouse, il dirige l’Atelier de Musique Cubaine La Tipica 31, l’Ensemble Vocal Claras Luces, la Chorale l’Ebranleuse, la Chorale Babel Canto, la Chorale de Vic-Fezensac (Terroir de d’Artagnan), et chante dans le groupe de salsa Conga Libre.

Ses ateliers sont basés sur la transmission de la tradition vocale et populaire cubaine ainsi que sur l’interprétation, avec un travail spécifique sur le timbre, rythme, texture, mélodie, et texte.

Publicités